Dieu n’est vraiment pas un paysan!

Depuis quelques mois, le paysan Burundais vit dans la tourmente. « Dieu nous a maudit répètent -ils sans répit ». Les désarrois se succèdent à un rythme qui s’accélère et dont nous nous faisons régulièrement l’écho sur le site d’ADIP : www.adip-burundi.org: la maladie du Rift des ruminants, maladie inconnue du maracuja, une épidémie inconnue des porcs, les engrais quasi introuvables et/ou  qui arrivent trop tard, la sècheresse prolongée ou des pluies éclair  qui en lieu et place de l’eau vivifiante déversent des flocons de grêle qui viennent achever les quelques plantes qui tentent de résister, la pourriture des graines stockées par l’ANAGESSA et j’arrête pour conjurer le mauvais sort…

Lire la suite…