Association pour la Diginité Paysanne, B.P. 2695 Bujumbura - Burundi, Tél : (+257) 22 25 93 38, E-mail : info@adip-burundi.org

De Nyambuye à Kumatafari, les périples de la petite mangue!

Publié : Mercredi 10 janvier 2024 10:48
Image

La culture de la mangue est profondément ancrée dans les environs de Bujumbura qui bénéficie d'un climat et de sols propices pour ce fruit. La commercialisation des petites mangues a évolué au fil des temps, passant de la vente directe des agriculteurs aux consommateurs, à une longue chaine de revendeurs à plusieurs niveaux. Ces intermédiaires sont surtout des femmes qui, chacune à son niveau essaie de prélever quelques sous pour sa survie.

 

Mon assiduité à faire du sport m’a conduit vers cette expérience. Chaque jour, lors de la marche matinale en direction de Gasenyi-Gasamanzuki à Bujumbura, je croise une chaîne de femmes et de jeunes filles portant des bassins de petites mangues sur la tête qui foncent résolument dans une même direction. Intrigué par leur régularité, je me suis alors interrogé sur leur origine et leur destination quotidienne. J'ai alors pris la décision un jour de les suivre et entamer une conversation avec elles pour en apprendre davantage. C'était à l'aube du 9 janvier 2024. 

Les oiseaux  chantent, autour de 6h10’. Comme d'habitude, des femmes courageuses et déterminées parcourent la route reliant le quartier Gikungu et le quartier Nyabagere à l’endroit communément appelé « Kwa Ntiba » portant des paniers remplis de délicieuses petites mangues. J'écoutais attentivement et observais avec curiosité. Certaines portaient des paniers pleins, d'autres seulement à moitié remplis, sans que je ne puisse apercevoir le contenu de ces derniers. Cette situation suscitait en moi une certaine confusion et le rythme de leur marche ne me permettait pas d'engager une discussion avec elles. 

J’ai fini par oser aborder une femme solitaire à laquelle visiblement j’ai causé un léger dérangement. Mais je ne pouvais pas me permettre de rater cette opportunité. Après quelques échanges sur tout et rien, j'ai finalement osé lui demander de m'expliquer ce phénomène intrigant. 

 

Le voyage des mangues : De la colline à la ville…